l’armée ukrainienne peut-elle defendre le Donbass ?

I published:

Face à l’offensive russe dans l’est de l’Ukraine, launched on 18 April et où les combats meurtriers intensifiés ces derniers jours, les troupes ukrainiennes massées sur place entendent défendre le Donbass. Peuvent-elles vraiment tenir face au rouleau compresseur russe ? Decryptage.

Alors que l’offensive russe attendue dans le Donbass a commencé lundi 18 avrilthe Russian Federation, who announced on March 25 that they comptait desperately concentrate their efforts on the est du country, intensify their operations on this zone in war after 2014, and do not have a party controlled by pro-Russian separatists.

“Cette nouvelle phase de la guerre était annoncée”, souligne le général Dominique Trinquand, former chef of the mission militaire française auprès de l’Onu, I invited du Débat de France 24. “Après avoir eu pendant quatre semaines plusieurs axes d’attaque understandant notamment kyiv et Kharkiv et avoir essuyé des échecs, l’armée russe decided to concentrate sur le Donbass, ce qui stratégiquemente est comréhehen.”

Toutefois, the question who poses, selon lui, est celle de savoir si les Russes disposent des moyens pour enfoncer la défense ukrainienne et la contourner. “C’est la question fundamentale”, affirme le général.

Or le temps presse pour the Russian president Vladimir Poutine who expects an important success in Ukraine avant le 9 mai, date anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie in 1945, et du traditionnel défilé militaire organisé chaque année à cette occasion sur la place Rouge to Moscow.

“Le général russe Alexandre Dvornikov, que a récemment été nommé à la tête de toutes les forces armées engagées en Ukraine, n’a que deux semaines et demie devant lui pour accomplir sa mission, c’est-à-dire pour remporter une victoire avant le 9 mai, c’est assez bref”, estimates le général Dominique Trinquand.

Surnamed “le boucher de Syrie” par le général américain et former CIA chef David Petraeus, Alexandre Dvornikov is connu pour avoir mené la stratégie russe de bombarding intensifs en Syrie. His réputation of militaire prêt à tout pour parvenir à ses fins de el fait craindre le pire dans l’est de l’Ukraine.

A Ukrainian armée prepared after 2014

A délai “assez bref”, alors that the ukrainian armée n’understand as laissez-faire Dans le Donbass. “Peu import combien de soldats russes sont amenés jusqu’ici, nous combattrons”, declared President Volodymyr Zelensky. “Nous nous defenses.”

According to the experts, the Ukrainian soldiers are able to counteract the Kremlin’s plans in the best of countries.

“After 2014, the ukrainian army – who knew by heart toute this region – was prepared for the front, who explained that the Russes ont advanced dans l’est depuis la Crimée et non pas depuis le Donbass”, souligne l ‘former chef of the mission militaire française auprès de l’ONU.

“If at the beginning of the invasion, the Russian army advanced rapidly and conquered the southern zones of the Ukraine, the Donbass against them, it is pris than three peu de territoires. It is not a même pas pu prendre Marinka et Avdiivka, qui sont des villes satellites de Donetsk et qui sont restées aux mains des Ukrainiens depuis 2014”, reports Gulliver Cragg, France 24 correspondent in kyiv. “The Russian forces are bombardés three times intensely, but they are coming to advance, and they are long after the preparation of the Ukrainiens in this region for faire face attacks.”

Dans cette nouvelle phase de la guerre, Dominique Trinquand explains that the Russian soldiers will not return face to the Ukrainian positions “extremely well prepared after huit ans, c’est-à-dire buried et bétonnées avec des plans de feu, des positions de rechange, des capacités de renfort et de monter une contre-attaque contre les positions ennemies”.

“The decentralization du combat is the clé”

He generally explained that he already currently deux manoeuvres russes en cours pour prendre le Donbass en tenaille, de façon à réduire la poche du Donbass. “The unit consists in frontally attacking the Ukrainian defense of the est vers l’ouest sur trois axes. Si un de ces axes finit par permettre une percée, les Russes y enverront les réserves et les renforts”, précise-t -il. “La deuxième consists à enfermer les forces ukrainiennes et à les couper des renforts qui arriveraient de l’Ouest, c’est la manœuvre qui part d’Izioum, dans l’est, et qui descend vers le sud, de façon à enfermer la fine fleur de l’armée ukrainienne qui est là-bas depuis 2014 et qui a des positions très préparées et beaucoup d’armements.”

Le front est au 19 april 2022.
Le front est au 19 april 2022. © France 24

Or, les Ukrainiens ne sont pas restés spectateurs face à ces manœuvres. “Ces derniers jours, the ukrainian army has launched a counter-attack in the Kharkiv region with the coupait l’arrière des colonnes russes que avançaient vers le Donbass,” said General Dominique Trinquand. “C’est la stratégie préférée des Ukrainiens que consisted à couper de leur logistique les forces russes. Celles-ci, une fois privées de carburant ou de munitions, s’arrêtent net là où elles se trouvent, faute de pouvoir aller plus loin. “

Selon lui, “la decentralization du combat est la clé pour les Ukrainiens” dont l’armée a fait preuve d’una certaine adaptability et d’un pragmatism sur le champ de bataille. “I am capable of deciding and mener are combat one fois que l’on se trouve dans une zone et que l’on sait quel effet on veut obtain alors que l’armée russe est extrêmement centralisée et déroule comme un rouleau compresseur ses moyens. “

In short, pour pouvoir defend the Donbass, l’aide militaire occidentale pourrait équilibrer en partie le combat. “I’m sure I remember that the aid fournie à l’Ukraine dates from 2014, which is soit sous form de formation ou d’équipements. Et si l’armée ukrainienne est très courageuse, il faut le reconnaître aujourd’hui, c’est It also seems that he is trained and equipped”, concluded the general. “After the debut of the Russian invasion, the livraisons d’armements continuent d’arriver dans le pays, mais il ne faut pas oublier tout le reste du soutien comme les renseignements et les images satellites fournies par les Occidentaux, qui sont au moins It is also important that you arm them and that you allow the Ukrainiens to mark the points.”

.

Leave a Comment