Ukraine : the diplomatie à l’arrêt

L‘annonce for the Russian Federation of the expulsion prochaine de disaines de dizaines espagnols, français et italiens, le 18 mai, confirmed that, dans le conflict déclenché por Moscou en Ukraine, le temps est à la guerre, et non à la diplomatie. Presented with a response to the expulsions of Russian personnel, accused of being free of espionnage activities for the European country memes at the first heures of the attack launched by Russia, with measures of retaliation appartiennent to the symbolic arsenal of tensions. kyiv avait announced the veille that the négociations engaged by the deux pays avaient été également suspendues sine die faute de significant perspectives.

Lire also: Article reserved for our subscriptions The expulsion of 34 French diplomats for Russia, symbol of the impasse of dialogue between Poutine and Macron

The weather is more than the war that the situation on the different fronts of Ukraine and can comfort the agressé as the agressor dans leur willing to come to a rapport de force que leur soit plus favourable. The admirable combativité ukrainienne a non seulement mis en échec la principale offensive russe contre kyiv, mais elle aussi au cours des derniers jours de desserrer l’étau sur la ville de Kharkiv, frontalière avec la Russie.

The reorganization of the Russian forces after the piteux retrait from the outskirts of the Ukrainian capital in the past suivie jusqu’à present de l’assaut massif redouté sur les régions du Donbass, que échappent encore à la ferule de l’occupant. Au terme d’un terrible siège, la Russie, in revenge, peut crier victorious dans les ruines de Marioupol et entertain par ailleurs le projet d’une extension de son offensive le long des rives de la mer Noire, peut-être même jusqu’ to the Transnistrie séparatiste, in Moldavie.

Lire also: Article reserved for our subscriptions La Transnistrie, enclave prorusse inflammable

The restructuring of the forces constituted in France le plus cinglant des désaveux aux souverainistes de tous bords que sont opposés à une aide militaire à l’Ukraine, assurée aujourd’hui massively par les Etats-Unis et par les principaux pays de l’Union européenne , au motif qu’elle prolongerait inutilement les combats. Whoever professant are supportive of him au pays attacked doit admettre that ses intérêts of him seront mieux defendus s’il peut se battre avec les moyens nécessaires.

Une ligne sans ambiguïté

Jusqu’à present, les alliés de l’Ukraine ont manifesté une unité presque sans faille. Certes, des nuances dans la rhétorique employed de part et d’autre de l’Atlantique ont nourri les spéculations à propos d’éventuelles divisions, notamment à propos des objectifs d’une guerre malheureusement vouée à perdurer. The ministers of foreign affairs of the G7 were evacuated on May 14 with a feuille de route claire.

Lire also: Article reserved for our subscriptions War in Ukraine : « In the name of a superior ambition, Xi Jinping played the most important role in coller à l’argumentaire de Vladimir Poutine »

In s’engageant à ne « never » reconnaissance “The frontiers that Russia tried to modify to its moyen d’une aggression militaire” et in reiterating leur « engagement visant à support la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, notamment en Crimée », ils ont tracé une ligne sans ambiguïté. Rien who concerns the country agressé and will never be envisaged sans lui. The mention of the peninsula unilaterally annexed by Russia in 2014 also reflects the course of the war, even if it is not agit probably for a military objective in the state.

Lire also: Article reserved for our subscriptions Aide militaire : the European Union “ne laissera pas l’Ukraine démunie”

Au terme de bientôt trois mois d’un conflit dont les effets devastateurs se font dans le world entier, il n’existe pas d’alternative. Il faut continuer de support l’Ukraine, et tout d’abord militairement, pour qu’elle regress dans la meilleure des positions lorsque le temps de la diplomatie, in short, it will come back.

Le Monde

Leave a Comment