Les Girondins in Ligue 2, a monument qui s’écroule

Avec les Girondins de Bordeaux – peut-être accompagnés par Saint-Etienne ce samedi -, c’est un monument du football français que s’écroule, après exactly 60 ans de présence presque (1) uninterrupted…

Avec les Girondins de Bordeaux – peut-être accompagnés par Saint-Etienne ce samedi -, c’est un monument du football français que s’écroule, après exactly 60 ans de présence presque (1) uninterrupted parmi l’elite. Le deuxième club, derrière l’Olympique de Marseille, in the name of seasons au plus haut niveau français (69), le quatrième à celui des matchs européens (after Lyon, Paris et Marseille). L’un des plus titrés, aussi, avec six championnats de France, quatre coupes de France, une finale (1996) et deux demi-finales européennes (1985, 1987).

Et que de grands joueurs! Les Giresse – l’emblème du club – Tigana, Trésor, Lacombe, Battiston et consorts qui composaient l’ossature de l’équipe de France championne d’Europe 1984; les Zidane, Lizarazu et Dugarry champions du monde 1998,…, et on en passe.

Lopez’s mistakes

Unique club de football de Première division du quart sud-ouest – contrairement au rugby qui y concentrated les places fortes -, les Girondins ont longtemps drainé a large public, bordelais et régional. Le Parc Lescure, became the Chaban-Delmas stadium in 2001 before the déménagement raté au Matmut Atlantique in May 2015, in était le théâtre à l’architecture art déco.

« Je n’imaginais pas qu’on pouvait aller si bas » : comme l’ancien defender international Bixente Lizarazu l’a exprimé dans nos colonnes, he confirmed de la déchéance est brutal. She is on board the result of one dernière saison sportive désastreuse de bout en bout, la pire de l’histoire du club. Ce cru 2021-2022 avait un fort goût de piquettes (lourdes défaites à Reims, Rennes ou Lyon), et de gruyère (88 buts encaissés in 37 matches).

I arrived at the club’s commandes in July dernier alors that les Girondins menace de faire faillite, l’homme d’affaires Gérard Lopez n’a pas his redresser sweeps her, au contraire. Il s’est trompé dans le choix de l’entraîneur, the former Suisse selectionneur Vladimir Petkovic replaced David Guion in February. They are directeur sportif Admar Lopes also, for the construction of a team on the bench balance that the market of January n’a past his remettre d’aplomb.

Ce cru 2021-2022 avait un fort goût de piquettes, et de gruyère

virages manqués

Assemblage hétéroclite d’individualités, pour l’essentiel peu concernedés par le sort du club, les joueurs n’ont jamais assumé leur statut. Ils ont vu avec consternation leur capitaine, le defender international Laurent Koscielny, se faire dégrader en cours de saison pour un soi-disant manque de leadership, avant d’être accused of racism, avec le gardien Benoît Costil, par le groupe de supporters les Ultramarines sans que rien de credible ne prouve.

Hors du terrain, the new leadership team who annonçait vouloir serrer toutes les vis à son arrivée, n’aura finally réussi qu’à plumber un peu plus l’ambiance d’un club où les salariés – interdits par mail de parler aux joueurs… – constant, unsettled and impuissants, the longue glissade in Ligue 2 dont ils seront les main victims.

Tout n’est évidemment pas la faute de l’équipe en place. Avant de foncer dans le mur, les Girondins de Bordeaux ont raté several virages. The premiere at the end of the year 2009. Dans la foulée d’un sixième titre de champion de France, the team directed by Laurent Blanc dominates la France (premier à la fin des matches aller avec huit points d’avance sur le deuxième) et l’Europe (meilleure équipe de la phase de poule de Ligue des Champions) avant de s’écrouler lors du printemps suivant, épuisée par l’enchaînement des matches et troublée par les rumeurs, finally verified, du départ de leur entraîneur pour l’equipe de France.

identity diluted

Suddenly deprived of the financial manne of the Ligue des Champions, Bordeaux combed à réduire son train de vie financier à cause de contrats longue durée et lucratifs signed au moment de l’embellie sportive.

A coupe de France reported in 2013 and the dernières european campagnes en date donnent encore l’illusion aux Girondins de pouvoir tenir leur standing. The sale by M6, the owner after 1999 lassé devoir compler des deficits récurrentes, est l’autre tournant badly negotiated. The arrival of GACP, represented by his most ultimately incompetent seed Joe DaGrosa, soutenu par deux financiers également américains, King Street et Fortress, marks a brutal change d’époque. La masse salary enfle encore avec des joueurs en fin de parcours ou pas au level pour espérer en tirer profit à la reventa.

GACP is recently deposed from the executive direction and from the actionnariat by King Street who installed Frédéric Longuépée as president. The old gymnast of the high level is brutally signed by the Ultras for the sale to Gérard Lopez, auréolé of his relative réussite of him to Lille and presented as the sauveur of the club.

A change of ownership, three presidents and six entraîneurs successifs, an incessant ballet of joueurs and a completely diluted identity: the four years post-M6 are characterized by a chronic instability and a manque of professionalism peu conducive to serenity and performance that finally auront eu raison de la place des Girondins de Bordeaux in Ligue 1.

Leave a Comment