Billie Jean King’s master class at Roland-Garros

At 78 years old, Billie Jean King just sold the Légion d’honneur des mains d’Emmanuel Macron. Et samedi, la légende américaine, who was the origin of the creation of the circuit féminin au debut des années 1970 (WTA) et que a reporté douze titres du Grand Chelem in simple (trente-neuf en comptant les doubles !), to Pris la parole à Roland-Garros, peu avant la finale du simple féminin. Defenseuses acharnées des libertés et des minorités, she addressed at a press conference certains thèmes chers à son coeur de la.

La non-parité dans les night-session : « Je suis sûr qu’Amélie modifiera quelque chose l’an prochain »

Sur les matches scheduled at nocturne (9 pm), during the 2022 edition of Roland-Garros, new issus du tableau masculin (seoul female match at “night”: Cornet-Ostapenko). Billie Jean King a d’abord I explained what she n’en tenait pas rigueur à Amélie Mauresmo : « C’est sa première année, je crois qu’il faut se donner deux trois ans avant de porter un jugement. She now occupies a formidable position de pouvoir. Je thought qu’elle fait un super boulot et qu’elle changera des choses l’année prochaine. »

“BJK” considers that it is also via the organizers that the balance in the attraction of the circuits will be restored: « Ça restera comme ça si on continue à moins exposer les matches féminins. Il faut donner les mêmes opportunités aux deux genres. So much so that we continue to be a traitor with the seconde classe, ça restera de la seconde classe. On parle de la longueur des matches, peut-être faudrait-il que tout le monde joue au meilleur des trois sets?… In all cases, il faut bien sûr qu’il y ait plus de matches féminins le soir, et je suis sûr qu’Amélie modifiera quelque chose in 2023. Je la connais, c’est une gagnante. »

L’exposition des joueurs : « Les gens veulent connaître les people »

Billie Jean King considers that the Tours, qu’il s’agisse de la WTA ou de l’ATP fonctionnent parfois trop en circuit fermé. « Le tennis est le sport le plus incroyable. Ils sont tellement fit ! J’aimerais voir comment ça se fasse en coulisses, comment ils s’entraînent. Je crois que Netflix prépare ça. On a kiss of plus de choses comme ça. It seems that the gens veulent connaître les personnes. For example, there are no historical records written about women’s tennis than about men’s tennis, alors les joueuses continue à être moins connues, moins reconnues. J’aimerais qu’on raconte davantage les histoires en dehors du court, ce sont des êtres humains. »

From gauche à droite: Gilles Moretton, President of the Fédération Française de Tennis, Iga Swiatek, number 1 world champion at Roland-Garros ce samedi, and Amélie Mauresmo, director of the Tour of the Porte d'Auteuil.  (N. Luttiau/L'Equipe)

From gauche à droite: Gilles Moretton, President of the Fédération Française de Tennis, Iga Swiatek, number 1 world champion at Roland-Garros ce samedi, and Amélie Mauresmo, director of the Tour of the Porte d’Auteuil. (N. Luttiau/L’Equipe)

La santé mentale: «A mon époque, on ne parlait pas de ces choses-là»

Mis en lumière à la suite du mal-être que avait conduit Naomi Osaka à refuser de participaper aux conférences de presse de Roland-Garros in 2021, les problems de santé mentale dans le tennis ne sont pourtant pas une grande nouveauté, dans l’univers impitoyable du tennis, sport individuel extrêmement pressurisant. « Les problèmes de santé mentaleexistenta mon époque, évidemment, mais on ne parlait pas de ces choses-là, Rappelling Billie Jean King. Ça a toujours exist. In 1970, on ne pouvait pas évoquer ce genre de choses. The part d’émotionnel, chez quelqu’un, is probably the most important part. After the années 1990, the WTA oeuvre dans ce domaine, avec l’embauche de spécialistes. »

L’Américaine a réussi à nouer de nombreuses amités au cours de toutes ces années, et aujourd’hui, quand on lui demande quelle est la meilleure partie, dans le fait d’être BJK, elle répond: « Les relations, tout tourne autour des relations créées avec les gens. »

Relations aux médias : « Ça fait partie du travail d’un athlete professionnel »

Questioned about the fact that they are among the most in the most countries between the universities of competitors and the media, notamment au nom de cette fameuse santé mentale, Billie Jean King in a tranchée opinion: « Les journalistes sont essentiels parce qu’ils racontent les histoires. S’ils ne l’avaient pas fait en 1971 quand on essayé de lancer le circuit féminin, on n’en serait pas là où on en est aujourd’hui. Je ne suis pas du tout fan du fait que les portes se ferment entre joueurs et médias. Ça fait partie du travail d’un athlète professionnel d’échanger avec la presse. Ça donne de l’inside, c’est intéressant, it seems that journalists understand mieux la part d’humain. On a une super école WTA pour les rookies (les jeunes apprentis champions pas encore installed sur le circuit, NDLR). When you ask me to learn more about joueuses in priority, I will answer the business of leur sport. Parfois je discusses avec une fille et je lui sue si elle a pris des nouvelles de l’organisateur du tournoi. She told me: «Pourquoi? » « Toi tu as gagné de l’argent, cette semaine, non ? » « Oui » « Et lui, tu sais s’il a fait des profits ou pas ? It seems that c’est lui qui aprend les risques de promouvoir ton sport, l’as-tu remercié?…» Il faut remercier all the gens involved chaque semaine dans all ces tournois, souligne « BJK ».

The victorieuse of Roland Garros 1972 poursuit: «Moreover globally, I find that I do not want to start a youth to jouer sur le circuit so much that I do not have all the obligations that incombent a sportif professionnel. Des journalistes, ils vont en croiser presque tous les jours. Je sais bien qu’il ya les réseaux sociaux aujourd’hui et que ça double le temps, mais ils doivent pouvoir accorder quelques interviews. In all cases, even if this is complicated in an individual sport, I am sure that they are informed about the business, the media, the specifics of the chaque métier that are confronted. Je leur dis : chacun essaye de gagner sa vie exactly comme vous le faites en jouant au tennis. Ce n’est pas juste à propos d’eux, c’est à propos de nous tous. »

.

Leave a Comment