Bruit, violences, soirées qui dérapent : comment Lyon veut éviter un été de l’enfer

Des fêtards dans les rues de Lyon.
Des fêtards dans les rues de Lyon. (©DR)

L’été 2022 va-t-il être celui de tous les dangers à lyons ? With the end of all the restrictions Covid-19 and après deux ans de contraintes, la municipalité et les professionnels de la fête ont present leur dispositif de « charter de la nuit ». Le but? Pouvoir faire la fete sans trop déranger les habitants… Mais l’opposition veut plus d’actions.

After the crisis sanitaire cette « charter » signed between the Ville de Lyon and the managers of restaurants, bars and discothèques doit allow minimiser les nuisances notamment sur la Presqu’ile (1er et 2e arrondissement), le long du Rhône (6e et 7e), le Vieux Lyon (5e) or encore Croix-Rousse (4e).

A centaine de professionnels ont signed cette charter, which exists after 2006, «in order to allow a sereine cohabitation between inhabitants, établissements de nuit et clients».

Fin des terrasses at 1h, harcèlement sexuel, bruit…

Les restaurateurs de cette charter, a large minority dans la ville, s’engage à fermer les terrasses à 1h en début de nuit.

Ils s’engagent à respecter « la tranquility du voisinage aux entrées et sorties de l’établissement, en s’assurant de la bonne gestion de la clientele sur la terrasse ou devant ». To avoid bruit and risky behavior, bar managers are also invited to fight against the massive alcohol consumption of leurs clients and fight against the harcèlement sexual.

Lyon goes also met in place des “maires de nuit” dans les 9 arrondissements, “qui ont la capacité d’être plus proches du terrain, creer du contact, du dialogue pour find un équilibre dans la vie nocturne et éviter les conflicts”, explains Mohamed Chihi, l’adjoint au maire de Lyon in charge of the sécurité et tranquillité publique.

On ne peut pas réduire la tranquility aux questions des terrasses. Il ya des publics qui ont conscience des problematiques autour d’eux. It is possible that the professionnels réussissent à gérer leurs clientsèles. S’il faut être dans les sanctions, cela est possible via les règlements des terrasses. On pourra sanctionner sur le maintien, la réduction ou la disparition d’une terrasse.

Mohamed Chihi, l’adjoint au maire de Lyon in charge of security and tranquility publique

Des «médiateurs» pour discuss avec fetards et gérants de bars

Des binômes de médiateurs qui iront à la rencontre des noctambules et des patrons de lieux de fete seront déployés cet été dans Lyon. Une tentative de dialogue pour éviter des tensions trop fortes entre habitants et fêtards.

Videos : at the moment sur Actu

Ce sont les secteurs les plus animes que sont visés: le bas des pentes et le secteur Hôtel de ville, le Vieux-Lyon, Croix-Rousse et son plateau, place des Tapis, rue de la Monnaie, rue Mercière, les quais de Saône . « Les berges du Rhône ce sont des agents de sécurité à la charge des bars en plus de rondes de la police pour gérer la consommation excessive d’alcool ou des stupéfiants ».

L’élu écologiste assure that all the world can cohabit “in faisant de la prévention” with “la majorité des gens ont un comportement compréhensif”. « On n’arrivera pas à un bordel généralisé », estimates Mohamed Chihi.

« On sait qu’il and aura des nuisances… »

Pour Thierry Fontaine, president général de l’UMIH Rhône et vice-president national des cafés, bars et établissements de nuit, «on ne va pas tout mettre en place en un mois, chacun fera des efforts».

“Cet été il faudra de la comréhension”, demanded the representative of the sector of the fête. He hopes that the restaurants that are not soufferts from the Covid-19 crisis are soon to be transformed “into kebab, into fast-food with terraces”.

« When I live in the city, I already tour the bars and restaurants. Il n’y a pas plus de licenses IV qu’avant ». « Quand on achète en ville au-dessus d’un bar et d’un restaurant, on sait qu’il y aura des nuisances », ajoute-t-il.

Since certain bars caused the reduction of leurs terrasses, Thierry Fontaine thought that the “willingness of Lyon’s mother Grégory Doucet is one of those chasing merchants in transforming Lyon in ville dortoir (…) the saccager ».

Plus de cameras et de policiers demande le maire du 2e arrondissement

Le maire LR du 2e arrondissement Pierre Oliver salue l’idee de la carte mais sue au maire de Lyon d’aller plus loin pour lutter contre les nuisances.

Cette charter de la vie nocturne exists after 2006 et c’est une bonne chose. Mais il faut que la Ville de Lyon aille plus loin sur la sécurité. De manière plus large: traffic, incivility, delinquency. Il faut une politique plus volontariste avec plus de cameras et de policiers municipaux. Les riverains font remonter l’absence de retours quand ils sollicitente la police nationale ou municipale.

Pierre Oliver, maire LR du 2e arrondissement

« Le vrai plus ça serait les caméras et la police municipale », insists le maire du 2e.

Mohamed Chihi rappelled qu’il ya « 128 cameras in the arrondissement » mais veut « de l’humain face à de l’humain » notamment avec plus de policiers. « On ne retire pas de cameras, on n’en ajoute pas, an audit is en cours« .

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu Lyon dans l’espace Mon Current . In one click, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment