Covid-19 and the 4th vaccination dose: what are the recommendations of the current ministry?

the essential
Six months after the three-year appeal was launched by the State to combat la vague Omicron, et alors que l’épidémie s’est en grande partie effacée, que disent aujourd’hui les recommandaciones des autorités face à la vaccination contra le Covid-19?

On May 30, 2022, over 40 million French charities d’un schéma vaccinal complet avec dose de rappel, selon les chiffres de Santé publique France. More s’agissant de la 4e dos, the proportion of people concerned semble si insignificant that les chiffres ne figurent même pas sur le tableau de bord des autorités sanitaires.

Also read:
Covid-19 : faut-il faire vacciner vos enfants dans la perspective de la rentrée ?

Il faut dire que pour l’instant, the recommendations It is not concerning what a feasible part of the population, well that it champ ait été elargi au mois d’Avril dernier. Also, after the first notice of the Haute Autorité de santé (HAS) dated March 17, 2022, completed two weeks later for the notice of the Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV), one deuxième dos de rappel est désormais It is recommended for people over 60 years of age, with or without comorbidity, also for people who are immunosuppressed, who are age.

“Aucune autre recommendation pour l’instant”

Cette deuxième dose de rappel peut être administrée “from 3 mois” after the injection du premier rappel – or from a contamination survenue moins de 3 mois après le premier rappel – pour les people aged 80 ans et plus, les résidents at EHPAD and at USLD. Ce délai passe à 6 mois pour les people aged from 60 to 79 years.

Et pour les autres? “Pour l’instant, no avis n’a été rendu recommendant une deuxième dos de rappel pour le reste de la population”, souligne-t-on à la Direction générale de la Santé (DGS). Already in a few weeks, at the moment of announcing the end of the port of the masque that is obligatory for public transport, the Minister of Public Health, Olivier Véran, agreed to lay the door open for a possible new vaccination plan inviting the 4e dose à l’automne, “according to the epidemic situation”. Mais pour le moment, rien n’indicate a changement in ce sens.

“C’est à notre appréciation aussi”

Cela signifie-t-il que si no est en bonne santé à 40 ans, on ne doit pas souhaiter voir administer une 4e dos? Ça veut surtout I will say that in a prince, even a doctor will not consent à faire le vaccin. “When the patients who do not rent from the department of the ministries recommend me to ask for a deuxième dose of rappelling, I answer that they are not recommended for the instant. Ils n’insistent pas en général. Par contre , s’ils ont une crainte et qu’ils present des signs de comorbidités, il peut m’arriver de lui faire. C’est à notre appréciation aussi”, nous confie un médecin toulousain.

Also read:
ENTERTAIN. Covid-19 : “The 4th dose of vaccination is three in demand”, assure Dr Jérôme Marty

In France, now, a few more than 5,000 people are willing to inject a dose of rappelling chaque jour, selon les données de Santé publique France, qui ne précise pas s’il s’agit d’une première ou d’une deuxieme dose. Pour rappel, au plus fort de la campagne de rappel, Mi-Decembre, ce name dépassait les 850,000 doses journalières.

Leave a Comment