Les «fausses viandes», des alternatives pas si vertueuses

Chef Nicolas Maire prepares a burger végétal au siège du groupe suisse Firmenich, l'un des principaux fabricants d'arômes au monde, à Satigny près de Genève, on June 30, 2021.

After the end of May, the fast-food Burger King proposes in its French teachings a vegetarian burger with vegetable bacon. Une nouveauté qui fait suite à une communication operation of the young pousse Française La Vie, which avait tancé sur les réseaux sociaux le géant du burger pour qu’il inclue ce simili-bacon dans ses recettes. Vraie adoption express of Burger King or coup marketing bien huilé? Le partenariat entre les deux sociétés illustre en tout cas la montée en puissance des «alternatives» à la viande.

Ces dernières années, les rayons des enseignes de grande distribution are étoffés de plusieurs gammes de steaks, saucisses et lardons composed of végétaux ingrédients que reproduisent la texture et l’apparence de viande (des simili-viandes, à ne pas confondre avec les galettes « végétariennes » à base de produits peu transformés). At the global level, alternatives to food represent around 1% of the food market, more pourraient atteindre 10% in 2030.

Souvent associée à ces substitutets végétaux, la viande dite cultivée (consisting of veritable animal proteins, issues of cellules souches placées dans des cuves de culture) est en revanche loin d’avoir rejoint nos assiettes. In Europe, no request for authorization of mise sur le marche n’a été formulée; le seul Etat à l’avoir autorisée est Singapour, pour de la viande de poulet vendue à prix d’or dans une poignée de restaurants.

Lire also Article reserved for our subscriptions Adieu veaux, vaches, cochons… Le steak végétal à la conquête du monde

Epicenter of alternative proteins, the Pays-Bas comptent desormais une « Vegan Valley », à l’est du pays, où fourmillent les companies dedicated to the production of « viandes » 2.0, manufactured based on plants, d’insectes, de bacteria or mushrooms, or issues of new technologies, such as cell culture… This is what the Californian company Beyond Meat, which manufactures vegetable saucisses and steaks, has implanted in 2020 with a European plant. According to some young people, they are installed in the Silicon Valley Agricultural Institute, which benefits from the proximity of the Wageningue University, which has a research interest in agricultural technologies.

Read also the archive (2019) : Alimentation : Beyond Meat, the start-up that will grow even bigger than a boeuf

“Detourner l’attention de solutions plus vertueuses”

More similar cards are in the heart of a dispute over the place that they do take on in our assiettes. Are there a solution to reduce the pressure of elevation on the planet? Ne risquent-ils pas de favorizar une concentration de la filière aux mains de quelques géants agroalimentaires, au detriment de petits producteurs, et de tourner l’attention de l’enjeu d’une alimentation plus saine en poussant à consommer toujours plus de protéines?

Il vous subtract 72.67% from cet article à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Comment