Soupçons de pressions chinoises au Festival de Fès des musiques sacrées

The Tibetan musician refugee in Suisse Loten Namling marche avec des skis en traînant un drapeau chinois derrière lui afin d'alerter l'opinion sur le sort des Tibétains, avant l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pékin, à Lausanne, le 3 February 2022.

The Tibetan musician Loten Namling will celebrate his performance in Maroc, on Friday June 3, at the Festival de Fès des musiques sacrées du monde, which will be held on June 9 for four days. The, are the names of him who have been removed from the list of artistes conviés à cet événement de renommée internationale. « Les organisateurs m’ont dit qu’ils avaient eu une très forte pression du gouvernement chinois pour ne plus m’inviter. Ce festival était si important pour moi! J’étais très heureux d’y participaper »explain l’artiste au world.

Political refugee, activist, Loten Namling vit after her names années à Berne, in Switzerland. Ce chanteur et joueur de luth tibétain (le dranyen) a reçu par courrier, debut mai, l’invitation d’Alain Weber, director du spectacle d’ouverture du festival. Muni de cette lettre, I avait entamé les démarches nécessaires pour obtain a visa, avant que, deux semaines later, l’équipe lui annonce qu’il n’était plus I invited. The embassade of China au Maroc will intervene auprès du ministère des affaires étrangères du royaume pour that musicien n’obtienne pas de visa. Le service diplomatique chinois n’a pas donné suite aux sollicitations du world.

Lire also Article reserved for our subscriptions L’ambassadeur de China en France et « la guerre de l’opinion publique »

In July 2021, the musician is here to launch a tour of Europe by bus with a performance artist appelée Une chanson du Tibet pour vous. End of January, at the end of the days of the Beijing Olympic Games, the arrival of Berne in Lausanne (où se trouve le siège du Comité international olympique), Chaussé de skis acronym “Liberted” et en traînant un drapeau chinois derrière lui pour alerter l’opinion sur le sort réservé aux Tibétains. De quoi irriter le pouvoir chinois. Et faire oublier qu’in 1996 you filmed him Martin Scorsese avait pu faire coming to Maroc un demi-millier d’acteurs tibétains pour tourner Kundûn, a film on the dalaï-lama, in Ouarzazate. « Le monde entier commenced à céder aux pressions et aux caprices des Chinois », regrette Thupten Gyatso, deputy of the Tibetan Parliament in exile in France.

Lire also: Article reserved for our subscriptions Beijing Olympic Games 2022 : des Jeux d’hiver dans un climat diplomatique glacial

« Je chante pour parler du Tibet et pour la libertécommented M. Namling. Comme artiste, this is a great occasion perdue that de ne pouvoir me produire sur cette scène. More as an activist, I have three fiercer than a simple pion as much as I can ennuyer the Chinese authorities. »

« Late changes »

Placé sous le haut patronage du roi Mohammed VI, le Festival de Fès doit accueillir de nombreuses personnalités officielles. Cette 26and édition, organisée autour du thème de l’architecture et du sacré, est très ouverte sur le monde. On the site of the demonstration is a Tibetan chanteur, Lobsang Chonzor, « Who chants the poetry of Milarepa »poet and ascete of the mille. « The creation of the soirée d’ouverture vous fera voyager de Fès à Jérusalem, en passant par le Tibet, le Taj Mahal, la cathédrale Notre-Dame, pour finir à Casablanca avec la mosquée Hassan-II », se réjouit, dans son mot d’accueil, le président, Abderrafia Zouitene. I solicited a propos from M. Namling, M. Zouitene explained to u world qu’il ne s’occupait pas de la programming.

Il vous subtract 13.88% from cet article à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Comment