Test Realme GT 2 : a formula mieux maîtrisée et plus efficace

The Realme GT 2 has a configuration that is slightly more ambitious in the photo, but it still retains its good main sensor. They are a triple sensor made up of a 50 Mpx wide-angle module with the objective at f/1.9, an 8 Mpx ultra wide-angle, but also a 2 Mpx macro sensor for the photography of three près

À ce tarif, il entre dans la zone du Pixel 6qui se veut être un des meilleurs photophones de 2021, toutes gammes confondues.

Main module: 50 Mpx, f/1.8, éq. 24mm

The main module of 50 Mpx captures the clichés in 12.5 Mpx by default. Il profite comme ses congénères de la technologie du pixel-binning Qui permet de fusionner quatre pixels in a way to capture the advantage of lumière quand celle-ci vient à manquer.



Google Pixel 6 (12.5 Mpx, f/1.9, equ. 25 mm, ISO 45, 1/125 s)


Realme GT 2 (12.5 Mpx, f/1.8, equ. 24 mm, ISO 273, 1/320 s)

On the day, the Realme GT 2 free a convaincant rendu. If the Pixel 6 joue dans une autre cour en matière de détails et de piqué, the sensor I used for the firm chinoise s’en sort well. On peut notamment le veres sur les les well nettes. The level of detail is good, but the ensemble lacks a bit of contrast, surtout that the scene itself is lightly exposed. The outdoor photos benefit from an excellent management of the dynamique and devraient flatter the retina.



Google Pixel 6 (12.5 Mpx, f/1.9, equ. 25 mm, ISO 806, 1/4 s)


Realme GT 2 (12.5 Mpx, f/1.8, equ. 24 mm, ISO 3967, 1/15 s)

De nuit, the result is good. The scene is well readable, even if the numerical lissage fails to clearly lower the level of detail. La scène lacked a bit of contrast (see la carte des montagnes) et les couleurs ont perdu de leur intensité, but all the elements are well retranscribed. The Google Pixel 6 proposes a better performance plus precision, detail and fidèle, even if the bruit numerique fait (doucement) are apparition. Encore une fois, la bonne gestion de la dynamique permettra de réaliser des clichés de bonne facture une fois le Soleil couché.

Mode 50 Mpx

Il est toujours possible de benefiter de la definition maximale depuis l’app photo. Pour cela, nous avons isolé une zone de 0.45 Mpx sur chaque cliché, de quoi avoir une idée de la différence d’échelle.



Realme GT 2 (nuit, 50 Mpx, f/1.8, equ. 24 mm, ISO 3900, 1/10 s)


Realme GT 2 (jour, 50 Mpx, f/1.8, equ. 24 mm, ISO 100, 1/100 s)

Dans de bonnes lumineuses conditions, on observe a petit gain de détail. Le rendu paraît moins lissé et plus naturel. In return, on constant toujours une légère tendance à la surexposition. Le mode peut donc s’avérer judicieux pour certains clichés.

On ne peut pas en dire de même dans des nocturnal conditions. In effect, the mount in definition n’aport pas a gain assez intéressant par rapport au poids des clichés sur le stockage. À moins de vouloir les recadrer por la suite, nous vous conseillons de rester sur le mode standard.

Ultra wide-angle module: 8 Mpx, f/2.2, 119°

The Realme GT 2 is equipped with an ultra wide-angle, with all its competitors. Hélas, il ne s’agit pas du même que celui, convaincant, de la version Pro.



Google Pixel 6 (12 Mpx, f/2.2, equ. 17 mm, ISO 54, 1/100 s)


Realme GT 2 (8MP, f/2.2, ISO 197, 1/100s)

Sur la scène de jour, ce module n’impressionne pas. L’ensemble est certes lisible, mais le lissage numérique efface beaucoup de détails et les couleurs sont trop fades. Le GT 2 tries to correct him in forçant sur le contrast, mais ce n’est pas force très concluant. Against all odds, the Pixel 6 Pro chute also, notably because of a piqué stain and poor overall colorimetry.



Google Pixel 6 (12 Mpx, f/2.2, equ. 17 mm, ISO 1130, 1/8 s)


Realme GT 2 (8MP, f/2.2, ISO 5955, 1/13s)

Il n’y a pas vraiment de débat pour le cliché nocturne. The module n’arrive plus to differentiate the elements of the scene and the textures are mettent to baver enormément. Le Pixel 6 fait evidemment mieux, mais ne brille pas pour autant.

Front and video module

Realme released the 32 Mpx sensor from the Pro version for a 13 Mpx front module, but the lens is not at f/2.5. The selfies are correct, à condition of beneficier d’assez de lumière. Given the name, the level of detail baisse quickly. Contrairement au capteur principal, the management of the dynamique is more hasardeuse.

The main capturer allows filming in 4K and Full HD at 30 i/s. The result is good value. The image is well contrasted, the colors faithful, and the level of detail plutôt elevé. They still have optical stabilization, but they are electronic penchant that works well. C’est nettement moins convaincant en ce qui concerninge el module ultra grand-angle.

Leave a Comment