the glamorous theme of the combattant UFC Paddy Pimblett

Zapping Foot National Top 10 vainqueurs of the Coupe de France

C’est un témoignage glaçant et édifiant livré ce jeudi soir by Paddy Pimblett. A fan of the Liverpool club, the UFC fighter was effectively present at the Stade de France to attend the final of the Ligue des champions between their favorite team and Real Madrid (0-1). Malgré lui et de nombreux supporters, Paddy Pimblett a également vécu de très près les incidents que ont éclaté en marge de la rencontre à Saint-Denis. aupres of RMC Sportsce dernier s’est confié sur le chaos survenu il ya tout juste une semaine.

Digne d’American Nightmare

“Quand on est sorti du stade, il y avait des groupes de trente personnes qui couraient partout, resitue-t-il. Des grandes meutes. Certains d’entre eux avaient des arms, des machettes, des couteaux, des barres de fer, des battes… Il fallait juste essayer de s’enfuir de cet endroit. Les gens étaient mis au sol, on leur volait leur montre et leurs affaires. Certains se sont fait arracher leur sac. Ils les agrippaient, les attiraient vers eux et coupaient la lanière pour arracher le sac et courir. Avant le match, j’ai aussi vu des gens se faire arracher des tickets, des choses comme ça. Mais c’était vraiment après le match, à la sortie du stade, que c’était le pire. Entrer dans le stade était déjà compliqué. La police lançait du gaz lacrymogène sur tout le monde. Dans les petites sections que nous devions traverser pour arriver au stade, ils ont coincé et écrasé des milliers de personnes entre certains intervalles. Et quand on I sued des policiers ce qui se passait, ils nous ont rigo lé au nez Comme je l’ai dit, je n’ai jamais eu aussi peur pour ma sécurité et celle des personnes autour de moi que quand je suis sorti de ce stade samedi soir”, reconnaît-il.

Accompagné de son club et d’amis, Paddy Pimblett raconte également sa sortie du Stade de France après the finale. “On a decision to rester collés les uns aux autres pour se protéger. A groupe d’Irlandais m’a ensuite reconnu et m’a lanced: ‘What’s the matter with Paddy? Is everything going well?’ Ils étaient six donc ils ont commencé à marcher avec nous. ces bandes nous regardaient et quand ils voyaient combien on était, ils ne venaient pas nous embêter. Ils passaient juste devant nous en courant et en criant ‘Hala Madrid!’ Ça n’avait aucun sens car ils étaient français! il m’a répondu: “Pas vraiment”. sac et me vider les poches’. À un moment, il ya un pont. On monte, on traverse un pont et on redescend. Quand vous traversiez ce pont, si vous étiez sur l’extérieur, des gens vous attrapaient depuis en-dessous pour vous tirer vers le bas puis vous mettre des coups et vider vos poches!”, added to the UFC combatant. Briefly, a nouveau temoignage qui fait froid froid dans le dos et qui se multiplie depuis samedi dernier…

Il y avait des gens qui couraient partout avec des machettes! Je le répète depuis quelques jours: la seule chose à laquelle je peux comparer ça, c’est le film American Nightmare. Have you ever seen a film? Celui où on a le droit de tout faire pendant douze heures? Ça ressemblait à ça. C’était mon impression. Il n’y avait plus de lois, vous pouviez faire ce que vous vouliez.

Pour resume

C’est un témoignage glaçant et édifiant livré ce jeudi soir by Paddy Pimblett. A fan of the Liverpool club, the UFC fighter was effectively present at the Stade de France to attend the final of the Ligue des champions between their favorite team and Real Madrid (0-1). Malgré lui et de nombreux supporters, Paddy Pimblett a également vécu de très près les incidents que ont éclaté en marge de la rencontre à Saint-Denis. Auprès de RMC Sport, ce dernier s’est confié sur le chaos survenu il ya tout juste une semaine.

Florian Sermaise

Leave a Comment