Adulé à l’OL, Lacazette “n’a pas été à la hauteur de la hype à Arsenal”

Alexandre Lacazette with the Arsenal jersey (Photo by Glyn KIRK / AFP)

Dans le viseur de l’OL avec qui il ne reste plus quelques détails à régler, Alexandre Lacazette quitté Arsenal vendredi, after five years at his club. They are départ from him laisse un sentiment partegé de l’autre côté de la Manche.

After 48h, the supporters of theOL ne cessent de rafraîchir la page Twitter de l’Olympique lyonnais à la recherche de ce fameux message attendu par tous : “Bon return to the house, Alexandre Lacazette”. Il va encore fail patienter quelques heures (quelques jours ?) avant de voir une officialisation pointer le bout de son nez mais all les ingrédients semblent être là pour revoir le gamin de Mermoz faire son return dans son club formateur et tenter de continuer à écrire son histoire mise entre parenthèse depuis 2017 et un départ à Arsenal.

Cinq ans après, Alexandre Lacazette n’a rien perdu de son capital sympathie auprès des inconditionnels du club lyonnais et est presque attendu comme le messie même si ce n’est bien évidemment pas ce qu’on attendra de lui. Les maux de l’OL ne s’effaceront pas avec la prochaine arrivée de l’ancien capitaine lyonnais mais en attendant l’officialisation, le retour de Lacazette s’inscribed dans le project my en avant by Jean-Michel classrooms il ya quelques semaines. Desire to Lyon, Lacazette a fait ses goodbye à Arsenal vendredi, after 5 seasons passed à London. A départ dans un relatif anonymat, symbole de cette relation en demi-tente avec les Gunners.

“Il est difficile de vraiment résumer le temps passé par Alexandre Lacazette à Arsenal. Il ya eu beaucoup de bons moments pour l’attaquant et sa forme lors de la saison 2018-19 a meríté qu’il soit he joueur de l’année du club, note charles wattssuiveur d’Arsenal pour Goal UK. Mais il y aura toujours le sentiment that le Français n’a pas vraiment été à la hauteur de la hype après are transferred from Lyon in 2017.”


A départ pour le bien de tous


Auréolé d’un titre de meilleur joueur de Ligue 1 et de trois dernières saisons à plus 20 buts avec l’OLAlexander Lacazette avait fait le grand saut in 2017. Ce devait être l’Atletico Madridce fut Arsenal with the occasion of se frotter aux defenses rugueuses anglaises et pourquoi retaper dans l’oeil de Didier Deschamps. Mais il a été à l’image de ces Gunners, alternant le bon et le moins bon during tout son passage. Ne réussissant pas à dépasser les 15 buts en championnat, l’ancien du FC Gerland a été bourlingué un peu partout sur le terrain afin de mettre Pierre-Emerick aubameyang, I recruited €63M that mois après are arrived, dans les meilleures dispositions. Ce fut même pire avec l’arrivée de Mikel Arteta avec des mises sur le banc avant de retrouver le eleven quand les choses se passaient mal pour l’entraîneur espagnol. Pas le meilleur des moyens in order to donner la pleine mesure de son talent del quand il était au center de la tactique de Bruno Genesius avant son départ il ya cinq ans.

“They are abnegation to toujours été saluée, qu’import ses difficultés individuelles, even if they are apport collectif avec cette faculté à mettre avant les autres dans ce rôle d’attaquant qui décroche. Il a une bonne image auprès des fans mais personne ne versera from larmes sur son départ, poursuit le journaliste anglais. S’il veux revenir auprès des meilleurs, Arsenal kissed a world-class attacker to direct them. Lacazette, malheureusement, a montré qu’il est loin de ce niveau aujourd’hui.”


A recognized leader of all


After des mois, the contractual situation of Lacazette faisait beaucoup parler sans qu’un vrai choix ne détache, comme si les deux parties s’étaient mises en tête que l’idylle avait assez lasted avec comme point d’orgue une victorious en Cup en 2020 et une finale de Ligue Europe en 2019. A good bilan maigre who did not help the attaquant to garnir a little plus are armoire à trophées who do not compete just as a Coupe de France. A Arsenaltout le monde semble saluer son rôle dans le vestiaire et sa bonne mentalité mais l’international français n’aura pas déclenché les passions comme il l’aurait surement souhaité.

“Avec le départ d’Aubameyang et ce duo qui peut laisser des regrets, il a récupéré le brassard et s’est montré comme un vrai leader. Il a vraiment pris à coeur ce rôle que ce soit en match ou aux entraînements où il arrivait à mêler bonne humeur et sérieux quand il le fallait. Mais la saison dernière a montré que Lacazette a maintenant dépassé son meilleur niveau.”

Attend as a buteur, he was finally a true leader and guide for the young generation of Gunners represented by Bukayo sakaEmile Smith Rowe et other Gabriel Martinelli. In revenant in Lyon, Alexandre Lacazette ne sera au moins pas dépaysé. He knows the club sur le bout des doigts, remaining ever the premier buteur de l’histoire du Parc OL, even if he plays the aura à jouer. Cherky, Barcola or lukeba Seront désormais la nouvelle classe biberon dont Lacazette devra jouer les grands frères. A mission that au moins réussi à London.

Leave a Comment