Basket/Playoffs : Monaco – Elan : cette fois, il ya eu match !

Les mêmes cinq de départ que jeudi avec toutefois un changement de taille: la présence du Prince Albert dans les tribunes! If l’Elan semble prendre un meilleur départ, animate de louables defensive intentions (2-3, 2and), l’illusion est coupée net par deux triples de suite de Ouattara nés de deux balles béarnaises égarées (8-3, 3and). Eric Bartecheky quickly launched Bibbins who sign are entree deux penetrations fructueuses who avoid being equipped to catch an early bouillon (12-7, 5and). Face to the vivacity of…

Les mêmes cinq de départ que jeudi avec toutefois un changement de taille: la présence du Prince Albert dans les tribunes! If l’Elan semble prendre un meilleur départ, animate de louables defensive intentions (2-3, 2and), l’illusion est coupée net par deux triples de suite de Ouattara nés de deux balles béarnaises égarées (8-3, 3and). Eric Bartecheky quickly launched Bibbins who sign are entree deux penetrations fructueuses who avoid being equipped to catch an early bouillon (12-7, 5and). Faced with the vivacity of the defense deployed by Monaco, Elan doit redoubler d’extra-passes to find decent shooting positions. Deux réussites lointaines de Jefferson et Hrovat répondent au bon passage de Diallo et laissent les Palois (4 sur 6 à 3 points dans ce quart) en ambuscade (18-13, 8and). Hrovat enchaîne 5 nouveaux points pour maintain l’écart à une seule possession en dépit d’une domination déjà inquiétante des Monégasques au rebond (10 à 5).

THE TECHNICAL SHEET

MONACO 79
29 tirs sur 68 dont 6 sur 19 à 3 sts. 15 lancers south 19. 44 rebonds (20 offenses). 15 decisive passes. 14 balls lost. Evaluation collective : 88 (six joueurs between 11 and 18)
Ont joué: Diallo 13, Motiejunas 4, Ouattara 10, Fall Faye 6, James 13; Puis Bacon 20, Westermann 2, Thomas 5, Hall 6
Entrepreneur : Sasa Obradovic
ELAN BEARNAIS 72
24 tirs sur 55 dont 11 sur 28 à 3 sts. 13 lanceers over 15. 26 rebonds (8 offenses). 15 passes. 15 lost balls. Evaluation: 76 (Bibbins 24, Hrovat 18).
Ont joué: Jefferson 5, Oniangue 12, Hrovat 19, Chikoko 2, Sané 6; Puis Bibbins 19, Leloup 5, Ayayi 2, Ndiaye 2
Entrepreneur : Eric Bartecheky
To Monaco (Louis II, Gaston-Medecin). The quarter-temps: 22-20; 24-15; 17-12; 16-25. Spectators : env. 2500.

►2e QT : Monaco – Pau 46-35 (24-15)

Une première minute sterile, puis place au grand spectacle : un alley hoop sauvage de Donta Hall pour aiguiser l’appétit, avant, sur l’attaque suivante, d’assister à un des dunks de la saison, un truc hallucinant tombé du bras gauche of Bacon, parti dans les airs depuis l’extérieur de la raquette pour tout écraser dans la rondelle en fer (26-20, 12and). Bacon supplement from age ! Temps-mort palois obligatoire et salutaire. Hrovat inscribed are three panier à 3 points qui refroidit l’assemblée (28-25, 13and). La taille et les muscles monégasques commencent toutefois à peser. at 15and, the Roca Team a gobé more than rebonds offensifs (7) than l’Elan de rebonds au total (6) ! Logiquement, le score identifie cette domination (33-25, 16and). Offensivement, les rouge et blanc ont déjà trouvé neuf marqueurs quand ceux de l’Elan s’arrêtent à quatre (36-27, 17and). A rebond offensif gobé par Bibbins sous les truffes passives des grands locaux, énerve Obradovic que commande un temps-mort sur-le-champ. Diallo remet de l’ordre en suivant (39-29, 18and). James et Bacon se chargent de la dernière couche que permet à l’ASM d’atteindre la pause avec son plus gros écart (+11).

►3e QT : Monaco – Pau 63-47

Bibbins et Jefferson sont aux manettes d’un Elan que aimerait bien pouvoir s’appuyer sur Chikoko. My supplice, the pivot registered its first points at 22and (51-40, 22and). Il en faudrait d’autres pour rivaliser avec un adversaire pas revenu sur le parquet pour gérer son pécule peinard. Contraire, sous la houlette d’un Mike James demoniaque, Monaco caught a peu plus le large (55-40, 24and). L’Elan n’a franchement pas grand-chose à se reproach, en face he c’est tout simply plus fort, plus grand, plus talentueux (59-43, 26and). Et puis quelle defense! Elle ferme tous les accès au cercle. Et sur les rares ouvertures, l’Elan manque la cible. La fin du quart vire au calvaire pour les visitaurs (61-43, 28and) who lost Ndiaye, touched au genou, et qui ne marquent qu’un seul panier (Hrovat) in cinq minutes effectives. Monsieur Albert in a visible assez vu, il a quitté son fauteuil princier depuis déjà un bon moment.

►4e QT : Monaco – Pau 79-72 (16-25)

Ndiaye blessé, Chikoko pas au mieux, l’Elan rebuked avec Sané installed au post 5, secondé par Leloup en 4. Une raquette un peu légère pour contenir la ménagerie locale (65-47, 32and). Oniangue, my en valeur par du jeu rapide, finally found him wet at 6.75m. Ses trois réussites de suite permettent aux Béarnais d’éviter la noyade qui semblait ineluctable à peine un peu plus tôt (69-59, 34and). Mieux, Ayayi replace les siens sous la dizaine dans la foulée (69-61, 35and). D’un coup, Monaco fait moins le malin. Après temps-mort, c’est un vrai finish de playoffs, dur et acharné. Bibbins rapproche l’Elan à 6 deux fois (71-65, 37and ; 73-67, 38and) Before Bacon, froid comme un scalpel, délivre Monaco d’un triple limpide à zéro degré (76-67, 1’50 à jouer). Thomas enfonce le dernier clou d’un 2+1 soigné (79-67, 1’33) sans empêcher les Palois de reporter leur premier quarter-temps of the series.

L’Elan s’incline donc logically un deuxième fois en deux jours sur le parquet de Gaston Medecin. Cette fois en ayant proposed une résistance en rapport avec ses forces du moment. Il en faudra évidemment plus mardi soir au Palais des sports (8:30 p.m.) to hope to be able to cette demi-finale jusqu’à un quatrième volet qui aurait de nouveau lieu à Pau jeudi prochain.

Une des clés du match 4 à réside évidemment dans la capacité de l’Elan a mieux contrôler un rebond jusqu’ici proprieté de Monaco: 44 to 26 ce samedi (20 rebonds offensifs à 8).

Les Palois auront toute une nuit de return by bus pour plancher sur les adjustments nécessaires pour pousser cette impressionnante Roca Team dans ces derniers retranchements.

Leave a Comment