“C’est le match idéal pour Rafael Nadal”, estimates Patrick Mouratoglou avant la finale de l’Espagnol face à Casper Ruud

Entrer un peu plus dans l’histoire. Rafael Nadal peut reporter, dimanche 5 juin, son 22e Grand Chelem, un 14e à Roland Garros. Opposé à Casper Ruud, finaliste surprise et huitième joueur mondial, l’Espagnol before a novice à ce stade de la compétition. At 23 years old, the Norvégien discovered, sur le court Philippe-Chatrier, les honneurs d’une finale en Majeur. “Le match, sur le papier, est très désélibré”comments Patrick Mouratoglou, consultant France Télévisions et entraîneur de Simona Halep and Serena Williams.

“Nadal a le match idéal, car il affronte un joueur qui joue le même tennis que lui más qui, évidemment, est beaucoup moins fort que lui à ce jeu-là”souligne l’ancien coach of Stefanos Tsitsipas. “Ruud a un gros point faible que est le revers. C’est parfait pour Nadal, avec son jeu de gaucher, que a l’habitude d’enfermer ses adversaires côté revers mieux que personne”ajoute-t-il.

This match also constitutes a duel between deux spécialistes de terre battue, even if the Norvégien palmarès paraît bien maigre à côté de celui du “Taureau de Manacor”. Ses huit titres en ATP 250 (quatrième classe de tournoi), tous gagnés sur la surface ocre, ne pèsent pas bien lourd face aux 62 trophées sur terre battue (sur 91 au total) by Rafael Nadal.

Les deux joueurs ont vécu des parcours bien différents ces deux dernières semaines avant de se retrouver en finale. Le maître des lieux a dû eliminer Felix Auger-Aliassime (World No. 9), Novak Djokovic (No. 1 and tenant du titre) et Alexander Zverev (#3)au terme of particularly intense matches. “It is a tableau d’une difficulté énorme, c’est un exploit de le voir en finale”reagit Patrick Mouratoglou.

“C’était très dur de l’imaginer en finale parce que sa préparación a été tronquée en raison de blessures, puis il était difficile de faire pire comme part de tableau.”

Patrick Mouratoglou, entraîneur

to franceinfo: sport

Conversely, Casper Ruud never found a seul joueur du top 10 pour arriver en finale, benefiting from the early eliminations of Stefanos Tsitsipas and Daniil Medvedev. They are adversary le mieux classé dans cette édition, avant la finale, to été le Polonais Hubert Hurkacz (n°13 à l’ATP).

I passed between the gouttes, the native of Oslo pourrait profiter de cet avantage tant le Majorquin semble avoir puisé dans ses ressources. “On a l’impression qu’il arrive en finale fatigué, après beaucoup de matches éprouvants à la fois physiquement et mentalement. I saw the demi-finale against Zverev with a calvaire that seems to have dominated all the match et malmené Il était dans la souffrance et le combat”analyze Patrick Mouratoglou.

Casper Ruud devra donc tout faire pour épuiser are opponents who are inclined than others to go to Roland-Garros, more than ever in a finale. “He is going to decide that there is a good strategy for his old battre Rafa who seems to need to understand what his qualities are. I find that Zverev has come out of ports with an exceptional displacement, a gross defense. renter sur le court avec une vision et une stratégie très claires et les exécuter à perfection”predicted Mouratoglou.

More Nadal’s rival will not be peut-être pas de l’autre côté du filet. Gêné par une maladie rare au pied depuis des moisRafael Nadal possède dans sa chaussure une grande menace pour l’empêcher d’ajouter une nouvelle ligne Brillante à son palmarès.

Leave a Comment