Cette inflation que le gouvernement va tout faire pour aggraver

  1. Campaign of dons June 2022

    Chers amis lecteurs. Nous lançons une nouvelle campagne de dons pour ce mois de Juin et nous comptons sur vous pour nous aider à continuer notre travail de réinformation. Comme vous le savez, l’entretien et le fonctionnement de notre site ont un certain coût, et nous dépendons presque entièrement de vos dons pour en assurer le financement. Réseau International a besoin de vous plus que never pour assurer la continuité de son travail de réflexion et de réinformation

    Total gifts €5,755.00

pair h16.

Les petits chiffres de l’INSEE s’accumulent doucement et pointent tous dans la même direction : l’inflation n’est plus negligeable, elle continue à grossir et ceux qui expliquaient doctement il ya quelques mois that I observed grossissement en fin d’année 2021 était transitoire sont très officially fourré le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate. Nous arrivons au milieu de 2022, the inflation continues de grossir, et ceux que étaient à l’omoplate continuant de s’enfoncer.

Ainsi, sur les douze derniers mois, les prix ont flambé sur les pâtes (+15%), les viandes surgelées (+11%), la farine (+10%), les huiles (+10%), la moutarde (+ 9%), the coffee and dry fruits (+8%), the hachée way (+8%) or the cooked dishes (7%). Plus gênant encore : the trends observed by the negotiations in supermarché pour le prochain quarter (the 2022 season), the inflation pourrait atteindre et dépasser les 5% dans les prochains mois. For rappelling, the inflation observed in April was 4.8%.

Bien sûr, cette hausse des prix despite the autant plus sur les consommateurs modestes que n’ont pas de marge de manœuvre pour adapter leur consommation, déjà à l’étroit dans un pays où taxes, impôts et régulations pléthoriques garantissent un pouvoir d’ achat particulièrement contraint. Specifically, the French nationality is donc mise à contribution et ce d’autant plus que les taux de rémunération de celle-ci sur les comptes traditionalnels (livret A, plans d’épargnes divers, for a total of plus 480 milliards d ‘euros) are microscopic and well below the inflation rate.

In debut d’année, certains constaient plus ou moins gaillardement que l’encours d’épargne en France avait continued à grimper the derniers mois of 2021 With 165.8 million euros spent on divers supports according to the donations published by the Banque de France, there is a surplus of more than 55 million euros deposited to report on the situation that prevailed before the pandemic.

Cependant, si les classes moyennes et aisées profitent encore des économies que permettent de réaliser certaines situations (baisse de leurs dépenses de mobilité, du tourisme, des sorties au restaurant ou au cinéma par exemple), il en va nettement différemment pour les classes laborieuses qui , they, commencent à accuser le coup et piochent dès à present dans leur bas de laine.

Parallelment, la croissance française, dont on nous avait rebattu les oreilles avant et pendant la electoral campaign présidentielle en trouvant au pays une santé pétulante, semble nettement marquer le pas: les prévisions à son sujet de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) the placenta à present autour of 2.7% pour l’année 2022, values ​​that the authorities fanfaronnaient du 4.2% à l’automne dernier. Et pouf, fini les chiffres mirifiques!

In outre et comme l’indicate une étude de l’assureur Allianz, les choses ne vont pas s’arrêter là : les hausses estatées actuellement ne sont en réalité that reflet des déstockages et des prix établis au courant et à la end de l’année dernière essentiellement. The war and the new tensions on the logistical chains appeared after the debut of the year and were later reflected in the prices that give the chains most of what pourrait will be well translated by une hausse encore plus significant des prix alimentarires. Matières grasses, farines, huiles, les prix de ces matières premières doivent, selon Allianz, augmenter encore de 10 a 25% pour refléter les augmentations de coûts subies par les producteurs; In practice, if the declining production rates are reported at 75% (or integralement) on the price of consumption, the French devraient will attend to a world inflation of 8.2% (or 11%).

Pour a croissant maintenant name of Français « at the euro près », a telle augmentation means three concretely des sacrifices puis a considérable chute de leur level de vie. For certains, c’est la différence entre se nuurrir et terminar le mois dans le rouge voire accumuler des dettes.

Difficile, dans ce contexte, d’oublier ce qui s’est passé à la end de l’année 2018 que a vu le développement d’un mouvement social spontané suite à une augmentation des prix des carburants, augmentation qui apparaît fort modeste de nos days. Ce mouvement fut à l’époque largely étouffé par la répression policière et les gesticulations governmentales que donnèrent à cette occasion une excellent idea de l’étoffe présidentielle ou, more exactly, de son absence criante.

With a president who set up a powerful intellect and a government composed for a good part of the memes bras cassés who in 2018, hopefully hope that this galloping inflation and rapid appauvrissement des Français will not be translated past par des social tensions encore plus fortes ?

Cette question restera sans réponse encore quelques semaines, quelques mois tout au plus, alors que Bruno Le Maire, l’irremplaçable ministre de l’Économie (irreplaceable car personne ne veut hériter du foutoir qu’il a créé), commence à évoquer ses « solutions » pour cette economic situation désastreuse : I urge you to present the companies that will help you increase your salaries

Eh oui, c’est aussi ça la puissance intellectuelle au service de Bercy: pour lutter contre l’augmentation des prix, il préconise donc d’augmenter le prix de ce qui est généralement le plus coûteux dans les entreprises, c’est-à -I will say the main d’oeuvre. Cela is doing well se passer. Au passage, on lui saura gré d’au moins laisser un semblant de choix aux entreprises, au contraire des immovables gauchistes comme François Ruffin qui, eux, recommend the indexation of wages on inflationce qui n’est pas du tout facteur d’inflation non plus.

Presently and independently of the social movements that lie down (or past) dans les prochains mois, on peut déjà dresser les grandes lignes économiques que nos clowns à roulettes vont suivre sans fléchir: devant le constat d’échec cuisant que notre fretillant Bruno ne manquera Despite the fact that after the publication of the quarters of cafouillages ministériels habituels, the stage of the après will consist of blocking the prix who and the font that grimper. Comme on peut déjà le garantir sur invoice, les pénuries, sur le point de s’installer or ou déjà présentes sur certains biens et services, becoming alors endémiques et le problème, déjà serious, deviendra insoluble por la grace du «toucher gouvernemental» que distribue les écrouelles et transforme l’or en plomb.

Que voulez-vous : quand on n’a que le marteau de la distribution de pognon gratuit dans ses mains, all les économiques ressemblent à des clous sur lesquels on va donc frapper consciencieusement de la seule façon qu’on sait faire.

Réjouissez-vous, les rationnement tickets arrivent.

source:https://h16free.com/

Leave a Comment