« Il ne pourra pas y avoir de retour à la norme passée »

The Cross: The irruption du Covid, et les confinements qui l’ont accompagnée, a entraîné chez les catholiques une proliferation d’initiatives spontanées pour tempter de maintenir une cultuelle. Quelle analyze portez-vous sur ces initiatives?

Daniele Hervieu-Leger: On a vu principalement deux registres d’initiatives. Certaines ont eu lieu par le biais de moyens virtuels. Cela a été an important tour. For example, des funerals ont pu être retransmises, dans ces situations tout à fait désolantes pour les familles que ne pouvaient se retrouver autor de leur défunt, et cela a pu être consolant. In même temps, ceci a parfois donné lieu à une mise en scène clericale extraordinaire, avec des jeunes prêtres 2.0 très habiles avec les moyens numériques, retransmettant on the Internet the célébration of the messe.

→ REPORT. Après deux ans de Covid, les paroisses ont-elles retrouvé leur souffle?

Cela a pu toucher les fidèles, et donner le sentiment que grace à ces moyens on pouvait entrer en relation avec d’autres. Most of the unexpected problems arise, with the image of the famous seul dans une église vide, et fait arise des questions sur la réalité ou la virtualité d’une communauté, sur la question de la centralité du corps dans la vie liturgique.

Le deuxième registre est celui de la multitude de petites initiatives: réunions de prière et d’échanges dans un cadre domestique, et manifestations de solidarités, parfois passées sous les radars. A certain name of Catholics, who are not forced by the sacristy’s piliers, are many of the three active. Certains ont formalisé les raisons de leur engagement solidaire comme une mise en œuvre du sacrement du frère.

Aujourd’hui, la suspension des messes semble loin. What subtract-t-il from ces initiatives ?

DH-L. : Ce qui est certain, c’est que tout le monde n’est pas retourné à la messe. Et ce qui s’est joué pendant les confinements a montré, à rebours, la faible densité du lien paroissial, le charactère abstrait des relations ordinaires pendant la messe. J’ai reçu des témoignages selon lesquels fidèles name ont decided to take charge eux-mêmes, and discovered that there is an autonomous capacity for cultural socialization, disormais sur le mode affinitaire. Alors que l’organisation paroissiale, chevillée à la figure du clerc, est territoriale: elle rassemble des fidèles que ne choissent pas.

→ ENCOURAGE. Messe du dimanche : ces paroissiens que manquent à l’appel depuis le confinement

For ailleurs, on voit naître l’expression d’un régime de pratique alternative, with the frequentation of hauts lieux, of sanctuaires, of monasteries. On voit là is developed a form of soft sociability, optionnelle, à la carte.

Are bouleversements sont-ils durables ?

DH-L. : This is a complete basculement that can help with the passage from a territorial sociability to an affinity sociability. Maintenant, all depending on the manière dont l’Institution prend en compte ce phénomène.

→ REPORT. Coronavirus : in Alsace, les paroissiens font preuve d’imagination pour garder des liens

Ce qui est certain, c’est qu’il ne pourra pas y avoir de retour à la norme passée car on constant non seulement un effondrement démographique du clergé, mais aussi un effritement des benevoles paroissiaux, qui existit déjà et a été accéléré par le Covid. Le confinement a été gravissime pour les paroisses rurales. Les benevoles octogenaires n’ont pas du service avec l’arrêt des confinements, les habits se perdent tres vite, et la transmission n’a pas eu lieu avec les plus jeunes qui sont absentes.

.

Leave a Comment