les Françaises Caroline Garcia and Kristina Mladenovic sacrées pour la seconde fois en double

Le public fait-il la victoire? Longtemps menées dans un court Philippe-Chatrier aux trois quarts vide, Caroline Garcia and Kristina Mladenovic are sont peu à peu révélées au rythme de l’arrivée de leurs supporters. Face a Coco Gauff, déjà finaliste du simple samediet Jessica Pegula, les Tricolores ont reversé les Américaines en trois manches (2-6, 6-3, 6-2), Sunday 5 June. Ensemble, they are all invaincues at Roland-Garros.

Sous les relances d’une endiablée fanfare in tribunes, the Tricolores ont peu à peu pris le contrôle de partie. D’abord asphyxiée par la puissance des Américaines, respectively 11e et 23e mondiales in simple, la paire française a retrouvé are agressivité dans l’entame du deuxième set. transformant avec autorité les balles de break que leur avait pourtant fait défaut auparavant (0/6 dans le premier set, 3/3 dans le deuxième) et gommant les (trop) nombreuses fautes au filet aperçues dans la première manche, les Tricolores ont I inverted the trend grace to a rythme effréné.

Sous les encouragements d’un public acquis à leur cause et dans une ambiance tout à coup tonitruante, worthy of the Fed Cup – a tour that the deux joueuses know well for the love I reported in 2019 – “Kiki” et “Caro” ont breake d’entree les Americaines. In coordination parfaite, the Tricolores collaient dans la foulée un jeu blanc expeditif, in a comb plus d’une minute, sur leurs adversaires’ service (4-0). Dans une partition totally maitrisée, les coups droits long de ligne de la nordiste trouvaient leur cible, tandis que la lyonnaise déroulait ses amortis courts au filet.

If Coco Gauff and Jessica Pegula, who remain over five titles in double cette année dont une victory in Doha, ont peu à peu grignoté leur retard (4-3), les Françaises n’ont pas laissé filer leur chance, concluant le set sur A volley liftee from Mladenovic. Point serré, cette dernière adressait un petit signe reconnaissant à la fanfare en tribunes.

Le troisième set n’était plus qu’un long déroulé sous les ola et la “Marseillaise“Du public retains many reprises. Une symbiose collective que poussait les Françaises à conclure sur un smash de Garcia, pour an immense ovation. “Je suis très très contente de refaire équipe avec Kristin six ans après le dernier titre à Roland et d’aller chercher celui-ci ensemble. Deux françaises a Roland, il n’y a pas de meilleur facon of gagner a titre au monde” s’est exprimé, émue, Caroline Garcia à l’issue du match.

“Je ne pensais pas que vous alliez être aussi nombreux, il y avait une ambiance de folie, vous nous avez aidé à revenir du premier set et donné beaucoup de frissons” ajoutait la Française qui disputait sa deuxième finale. Pour Mladenovic, ce titre est son quatrième sur les courts parisiens (avec Garcia in 2016 puis avec Timea Babos in 2019 and 2020).

La longiligne droitière, eliminated from the first tour of the simple tour, and cachait pas son émotion:“Sans the wild-card on ne gagnait pas Roland. On ne joue plus trop en double, donc on avait plus trop de classement. C’est génial de l’importer à nouveau. (…) Dimanche matin, avoir un stade plein c’est unimaginable, vous nous avez vendu du rêve.” Un bel hommage rendu au public, décidément pas étranger à cette victoire.

Leave a Comment