« Pimkie a été une belle marque, même copiée : quel gâchis ! »

Siège de Pimkie in Villeneuve-d'Ascq (Nord), on January 8, 2018.

La boule au ventre, they are serrées autour de l’ordinateur. C’était le 19 mai, at the end of the day, and Philippe Favre, Pimkie’s director general, addressed them for interposé. « On savait que ça allait nous tomber dessus, mais on ne s’attendait pas à être vendu », confides Lucie (they are prénom a été modified), occupée à ranger des chemises sur cintres dans le magasin de Roubaix. A college trusts her angoisse: « What is going-t-on to become? Déjà, on est presque toutes à temps partiel, on galère. C’est quoi demain? » Comme la plupart des vendeuses Pimkie, elle travaille vingt-quatre heures par semaine et a “peur du chomage”. Karine Thérage, head of the Magasin de Noyelles-Godault (Pas-de-Calais) and CFE-CGC delegate, response partys « mitigated ». “Des vendeuses sont dans le déni, mais la plupart ont mal réagi tout de suite”, ajoute-t-elle.

Lire also Article reserved for our subscriptions Les Mulliez, a model of “family communism”

La veille, a CSE s’était tenu, « et nous avons appris que Philippe Favre prendrait la parole le lendemain », raconte Sandra Morin, delegated CGT, who worked at Rosny-2. As other union representatives and salaries of cette enseigne, founded in 1971, owned by the Mulliez Family Association (AFM), they knew that «quelque chose était dans les tuyaux, mais on pensait plutôt à un PSE». The dernier date back to 2018. Trente-sept magasins fermés, 208 emplois supprimés. Ce fut déjà an electroshock. A la manœuvre à l’époque, le cabinet Prospheres, specialized in the restructuring of companies, did not come justement le nouveau directeur général, appointed in January. “C’est le cinquième DG en cinq ans”, note Force ouvrière qui parle de « Designations hasardeuses à la gouvernance de Pimkie. Ils ont cumulé les erreurs strategiques. » The departure of 2018 is the success of redresser Pimkie, who made more than 200 million euros in sales in 2020, and accounted for 232 magazines in propre in addition to 81 in affiliation for 1,500 salaries.

Des fortunes diverses

As a prêt-à-porter sector that tangue after the debut of the années 1990, Pimkie tenté des parades. Le regroupement au sein du groupe FashionCube des six marques de mode de l’AFM, « pour faire face aux turbulences successives » et « engage a mouvement de transformation avec, pour ambition commune, de créer un nouveau business model à positive impact »as explained by Jean-Christophe Garbino directed by his creation, n’a pas sauvé Pimkie.

Ce dernier a quitté FashionCube (1.5 million euros of chiffre d’affaires), on May 25. Au sein de ce groupe (Jules, BZB – formerly Bizzbee –, Grain de Malice, Pimkie, RougeGorge, Orsay), les enseignes ont, depuis, connu des fortunes diverses. If Jules et Grain de Malice are repartis sur des development projects, Pimkie continued to teach. Les externalisations et mutualisations (achats, logistique, informatique, bureau d’études, traitement des datas…) n’ont pas toutes été des réussites. « Nous avons eu de gros problèmes de livraison, quand la logistique est passée chez Logs. Ça n’a rien arranged »regretted Sandra Morin.

Il vous subtract 52.07% from cet article à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Comment