Variole du singe : cas en France, symptômes, transmission, faut-il s’inquiéter ?

In France, the name of patients attends to the variole du singe s’étend. Au 2 Jun 2022, 33 cases of monkeypox (variole du singe) ont été recensés en France, to annoncé Santé Publique France au travers d’un communiqué (source 1). The health agency names 24 cases in Ile-de-France, 2 in Auvergne-Rhône-Alpes, 1 in the Hauts-de-France, 1 in Centre-Val de Loire, 4 in Occitanie and 1 in Normandy. The first case of contamination in the country was detected by a 29-year-old man, residing in Île-de-France and without a prior voyage in a country or the virus circulated. d’apres Franceinfothe nouvelle ministre de la Santé, Brigitte BourguignonI declared last week that the authorities are not attending to a “flambée” of the maladie and that France disposes of sufficient stocks of vaccines for people with contacts.

After May 14, 2022, after confirmed infection with the Monkeypox virus sans lien direct avec voyage en Afrique du Center ou de l’Ouest ont été signalés dans neuf european countries: au Royaume-Uni, au Portugal, in Espagne, in Suède, in Italie, in Belgique, in France as well as États-Unis et au Canada. Des cas suspects sont en cours d’évaluation dans de nombreux pays tes que l’Australie et la situation évolue rapidement. According to the WHO, between May 13 and 26, 2022, 257 cases have been officially confirmed dans le monde, hors d’Afrique. In total, 106 of 257 cases were recorded in Royaume-Uni, and 49 in Portugal.

Alors que nous entrons dans la saison estivale (…) avec des rassemblements, des festivals et des soirées, je crains que la transmission s’accélère, as indicated by the director of the WHO for Europe, Hans Kluge

Variole du singe: quels symptômes doivent alerter?

The variole du singe, also appelée “orthopoxvirose simienne“It is transmitted by the intermediary of a specific virus, the “Monkeypox”. It is a rare viral zoonotic virus, which is mainly observed in the isolated areas of the center and west of Africa , à proximité des tropical humid forêts.Elle a été decouverte dans les années 1970, in République démocratique du Congo, après la variole humaine n’ait été éradiquée grace au vaccin.

L’Organisation mondiale de la santé indicates that: “The clinical presentation is semblable à celle observée chez les patients attends autrefois de la variole, mais moins grave“(source 2). L’incubation de la maladie peut aller de 5 a 21 jours. Généralement bénigne, elle guérit le plus souvent spontanément, au bout de 2 a 3 semaines.

give the premiere phase, say “invasive”on distinguishes :

  • of the fever (1 to 3 days),
  • of gros maux de tête,
  • une tuméfaction des ganglions,
  • des douleurs dans le dos et musculaires,
  • a manque d’energie,
  • etc.

Puis vient une seconde période, charactérisée par the appearance of a skin rash (au niveau du visage, d’abord, puis du reste du corps). “It evolved in a day of days from the maculo-papules (lesions based on patches) to the vesicles (small ampoules filled with liquids), then to pustules and finally to croûtes”, specifies the WHO.

What faire in case of symptoms?

In case of appearance of symptoms (fièvre et éruption cutanée avec des vesicules), contact the SAMU Center 15.

I am recommended by you isoler to attend medical advice and to avoid contacts with other people.

Comment savoir si j’ai la variole du singe?

To diagnose the maladie, the faut se soumettre à a preliminary that will be analyzed in a laboratory.

The variole du singe is mainly transmitted to the human being by contact with the animal sauvages: “Les rongeurs africains et les primates non-humains (Comme les singes) peuvent héberger le virus et infecter les humains” précise l’Agence américaine pour le contrôle et la prévention des maladies (source 4). Mais la secondary transmission (d’homme à homme) remains limited.

Elle est souvent le fait de contacts directs et étroits avec des crétions infectées de voies respiratoires (salive, éternuements, postillons, etc), de lésions cutaneous or les muqueuses d’una personne malade. On peut aussi être contaminated de façon “indirecte”au contact d’objets récemment contaminés par des liquides biologiques, ou de matières coming from lésions d’a patient (literie, vêtements, vaisselle, etc).

“Generally, the transmission occurs by voie respiratoire, more les cas supposés d’infection laissent think that la transmission a eu lieu par les muqueuses pendant les relations sexuelles“, ont I declared the Spanish health authorities in discovering the first cases. The patients know “a positive evolution”, ont-they added.

Variole du singe: les plus de 50 ans, déjà protégés?

Selon le professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef des maladies infectieuses de l’hôpital Henri-Mondor, interviewé por nos confrères du Parisien (source 3), les quinquagénaires, vaccinés contre la variole avant les années 1970, sont capable de produire, très vite, des anticorps contre sa cousine, la variole du singe.

What traitement contra la variole du singe?

Il n’existe pas de traitement spécifique, ou de vaccin capable of preventing the variole du singe. Les patients guérissent généralement spontanément, en deux à trois semaines.

In January 2022, a doctor named Técovirimat avaitété approved by the European Medical Agency (EMA) and recognized “efficace to reduce the mortality due to the variole, the variole du singe et the bovine variole on the base d’études réalisées sur des animaux” (source 5). Ce medically détient pour le moment une authorization de mise sur le marché uniquement pour des circumstances exceptionnelles. As I declared the EMA “it is not possible to obtain the complete information concerning Tecovirimat due to the rarity of these maladies. The Agency examines all new information available and, in this case, proceeds to the mise à jour du present aperçu”.

Is there t-il a vaccin ? Pour who? Dans quels pays?

If there is no vaccination, encore pour traiter de la variole du singevaccination against human variole It is also effective against the way it is transmitted by the signs: around 85% of efficiency, according to the Institut Pasteur (source 6).

On May 24, the Haute Autorité de Santé has not recommended a réactive vaccinale strategy auprès des “Adults dont contact him with an infected person who is considered risky, and buys the professionnels de santé exposed sans mesure de protection individuelle”.

Ce schéma vaccinal doit être mis en place “Ideally, 4 days after contacting the risk and a maximum of 14 days later with a schedule for two doses (or three doses with immunocompromised subjects), spaced 28 days. Cette vaccination doit être réalisée uniquement avec un vaccin de troisième génération.”. (source 7)

Cette recommendation française fait écho à celle prize par les autorités de santé américaines que ont annoncées le 23 mai vouloirmaximize the distribution of vaccination to ceux ayant été en contact avec un patient connu de la variole du singe comme les soignants, les contacts personnels très proches, particularly ceux à risque de développer a serious case of maladie”.

Infection au Monkeypox: peut-on en mourir?

Le taux de létalité lors des flambées d’orthopoxvirose simienne est de 1 a 10%, mais avec des soins appropriés, la plupart des patients se rétablissent, assure l’OMS.

Et Santé Publique France d’ajouter : “la maladie est plus grave chez les enfants et chez les persons immunosuppressed. They may be complicated by their infection from skin lesions or from respiratory, digestive, or ophthalmological or neurological care” (source 1). More recently, the cases reported in Europe are mostly Benin.

In video: Faut-il avoir peur de la variole du singe?

Leave a Comment