Withdrew des terrains, Gillian Galan launches sa marque de boisson : “Le rugby me manque”

Gillian Gallant
Triple champion of France avec Toulouse, Gillian Galan to dû stopper sa carrière at 29 years old and quickly found a project d’après-carrière. (©DR)

On l’avait quitté en juillet dernier, contraint d’interruption prematurément sa carrière, à seulement 29 ans, avec le club de lyonsin raison d’une blessure récalcitrante à pied que l’a forced à se faire opérer du syndrome de l’artère poplitée piégée. Une blessure très courante chez les cyclistes, more extremely rare dans les autres sports. « J’ai été le premier rugbyman professionnel à me faire opérer de ça », révèle-t-il.

L’ex-troisième ligne Gillian Gallant (30 years old), triple champion of France avec Toulouse (2011, 2012 and 2019), a été forced de faire une croix sur le rugby professionnel et de trouver, au plus vite, a reconversion project. A défi réussi puisque le natif de MontaubanI trained at the USM, I am aujourd’hui a jeune entrepreneur in becoming who came from lancer sa marque Nooto, a boisson fonctionnelle inspired by medicine and Asian culture, dont ce beau bébé (1.93 m; 130 kg) is a très grand fan. « C’est un produit que l’on conseille en cure in order to immune system booster »précise-t-il, avant d’enchaîner :

This is a boisson that allows us to avoid our corps de dépenser trop d’energie to defend itself, but it is also a direct energy source like Red Bull who has a beaucoup de sucres. Dedans, il ya du ginseng, de l’astragalus, de l’échinacea et du chanvre et on y retrouve 75% des apports journaliers recommandés en vitamins et minéraux.

Gillian GallantEx-troisième ligne professionnel et co-fondateur de la marque Nooto

Une boisson commercialisée dans les bars, restaurants et salles de sport

C’est un projet tout frais pour Gillian Galan puisque sa marque Nooto to été officiellement launched mardi 24 mai, with ses deux associés originaires de Colomiers, Sullivan Rambaud et Thibaud Marcouire. His company is based in Bouloc, 25 km north of Toulouse, but the woodworks are manufactured in small quantities on the Nantes coast. « C’est un projet novateur puisque c’est la seule boisson 100% natural qui booste le système immunitaire », insists l’ancien joueur du Stade Toulousain et du LOU. « It is composed uniquely based on plants and sugar provided directly from fruits. “On voulait juste propose une boisson qui fait du bien et quelque chose de bon qu’on peut partager entre amis, mais ce n’est pas un medically”, tient à préciser le jeune entrepreneur.

Les animations ont déjà débuté pour faire connaître la marque et le produit, in particulier à Biarritz où Gillian était cette semaine. Les canettes seront bientôt distributed dans des bars and restaurants, « car à part de l’alcool et des sodas ultra sucrés, on y trouve rien d’autres, du coup, on y proposera notre soda non sucré », justifie Galan. The Nooto product will also be present dans des sports halls from cet été, et dès septembre, sur le e-commerce site de l’entreprise haut-garonnais. Developer’s ambition 6 ranges of boisson au cours des 3 prochaines années, dont une gamme dedicated to female people.

« This will be our communauté who will write the future of the company »

The start-up Nooto is also veut innovante dans le Metaverse and the web 3.0 thanks to a collection of NFTs. The appellation NFT is an acronym in English « non-fungible Token », it is in French a « jeton non fongible ». At its debut in 2022, Nooto will introduce ainsi sur le marche, a collection of 9,999 NFT Nootbots on the Solana blockchain. Chaque Nootbot is special. “More than 145 traits, like the cool ones, the vetements, the yeux, etc… are attributed, rendant certains plus rares that d’autres”, specifies Galan.

« Les Nootbots offer the owners of unique advantages with the right to intellectual property or the ability to participate in the governance of the start-up. The people who know ces NFT auront the possibility of fully believing the brand and the prochaines étiquettes de nos boissons. Nous allons aussi reverser un pourcentage des benefices à une association que sera choisie par notre communauté. Ce sera vraiment notre communauté que écrira le futur de l’entreprise. »

Le solide Gillian Galan a longtemps été un perce muraille redouté sur toutes les pelouses professionnelles.
Le solide Gillian Galan a longtemps été un perce muraille redouté sur toutes les pelouses professionnelles. (©Icon Sports)

« J’aurais aimé avoir un dernier match pour faire mes adieux »

Un projet professionnel très prenant pour l’ancien rugbyman professionnel, ce qui lui permet de s’aérer l’esprit et de passer à autre chose, malgré sa blessure encore très handicapante. « Je suis toujours handicap. Je ne sens toujours pas mon pied gauche et j’ai surtout I lost the mobility of month orteils. J’aimerais bien la retrouver un jour, car c’est très énervant, mais personne n’est sûr de rien et al aussi la possibilité pour que ça ne revienne jamais… », explains Gillian Galan.

Videos : at the moment sur Actu

Même s’il ne ressent pas de douleur à proprement parler, puisqu’il n’a plus «aucune sensation au level de son pied», l’ex-international U20 (4 selections) passe par des moments difficiles. « J’ai souvent des démangeaisons who are atrocious. C’est un peu le syndrome du membre fantôme, car ce sont des irritations à un endroit que je ne sens pas et donc je me gratte dans le vide… »

Mentally, Gillian Galan predicts a gross force of character to keep the cap and keep the coup:

J’ai plein de projets, donc ça me permet d’être concentré sur autre chose. La vie est ainsi, il faut continue to advance et à être positif. C’est embêtant, car j’aurais aimé avoir un dernier match pour faire mes adieux et vraiment tourner la page du rugby pro, mais je n’ai jamais pu refuler une pelouse. Ça fait très longtemps que je n’ai pas joué au rugby et ça me manque, car j’aime beaucoup ce sport. C’est la vie. Je savais que ma carrière n’était pas censée durer éternellement, mais elle a duré encore moins longtemps que prévu, et il faut faire avec.

Gillian GallantEx-troisième ligne professionnel et co-fondateur de la marque Nooto

Cette blessure très handicapante lui a même fermé les portes de son projet de reconversion dans un tout autre secteur que celui de la boisson: celui de la fromagerie. Well qu’il ait poursuivi un apprentissage dans ce domaine, à Fronton (Haute-Garonne), il n’a pu réaliser son rêve de him: «Au départ, je voulais ouvrir une fromagerie, mais il fallait obtain une formation pour devenir fromager . Sauf que celle-ci était trop complicaquée, car il fallait que je reste tout le temps debout et que je marche toute la journée. J’étais dans l’incapacité de le faire. Pour une journée, ça va, mais le lendemain, j’avais vite fait d’avoir une tendinite au tendon et j’ai été obligé de m’arrêter… »At the end, tout est bien qui finit bien puisque l’ex-perce muraille du Top 14 a finalement trouvé sa voie et s’éclate désormais dans son après-carrière, et c’est bien là l’essentiel.

Cet article vous a été utile? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Current . In one click, after inscription, you and retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment