faut-il s’inquiéter après la découverte d’un premier cas chez un enfant en France?

Samedi, l’ARS Île-de-France to révélé qu’un premier enfant ateint de la maladie avait été identifié. Even though the school is often sick, the parents of the children are informed to avoid contaminations in the cascade.

Le communiqué published samedi par l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France This is coming, a novel perspective on the epidemie of singe variolewhich was published in France and Europe after its debut in May.

“L’Agence Régionale de Santé Île-de-France report on the survenue of a first confirmed case of monkeypox (variole du singe) chez un enfant scolarisé en école primaire, dans la région. Il a été pris en charge et ne present aucun signe de gravité”, declare the communication, partagé sur le site et les réseaux sociaux de l’agence.

Une premiere femme également contaminated

Alors that the first cases et contamination foyers in Europe Liés à cette maladie laissaient envisager une infection touchant la communauté gay, la découverte en France d’un premier cas sur un enfant démontre que la variole du singe peut en réalité toucher toutes les catégories de population.

“La semaine dernière, il ya eu la première declaración en France chez une femme, alors que la maladie concernait jusqu’alors exclusively des hommes entre 30 et 40 ans. Il n’est pas étonnant de voir des transmissions secondaryes. Les enfants sont une cible, comme cela avait été le cas avec le Covid-19 auparavant”, explained Sunday on BFMTV l’infectiologue Benjamin Davido, l’un des spécialistes français de la maladie.

The variole du singe est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle transmet normally de l’animal à l’homme. Cousine de la variole, it is usually limited to the African continent, plus precisely the Bassin du Congo, and the result of a contact with a contaminated animal, such as a Gabon rat or a singe. Mais depuis début mai, des centaines de cas ont été répertoriés en Europe. Rien qu’en France, selon le dernier bilan de Santé Publique France330 people ont été contaminated by the maladie.

“Moins contagious” that the flu or Covid-19

La découverte d’un cas chez un enfant augure-t-elle d’un elargissement des contaminations? For the professor Benjamin Davido, he laughs and will be the one to pull the conclusions, because the malady is not particularly contagious.

“Cette maladie est réputée peu contagion. According to the literature, it is estimated that it is a R zero (the name of people who contaminate malade, ndlr) author of 1. She is donc deux fois moins contagious que la grippe, et Well, it’s very contagious that you have Covid-19. She has a transmission for gouttelette with the grippe, and also a transmission from rapproche contacts, who peuvent être des skin contacts, comme au sein d’une famille”, souligne le spécialiste.

The defi consists of identifying the different people who can get in touch with the child, notamment au sein de son établissement scolaire, in order to block the chain of contaminations.

Dans son communiqué l’ARS Île-de-France assure avoir “immédiatement débuté les investigations in order to retrace au plus vite la chaine de l’enfant’s contacts. A probable case to été identified au sein de la même fratrie. Des mesures ont été Prises avec l’Éducation Nationale et un message a été adressé aux parents des enfants contacts à risque de l’école frequentée par l’enfant”.

Une maladie plus grave chez l’enfant

La contamination d’un premier enfant en France n’est cependant pas anodine. Car comme le souligne Santé Publique France, “la maladie est más grave chez les enfants et chez les personnes immunodeprimées. Elle peut se compliquer d’une surinfection de les lésions cutaneous ou d’atteintes respiratoires, digestives, ophtalmologiques ou neurologiques”.

“On voit well that the enjeu de la transmission chez les enfants is going to block the contamination chains, for faire in sort qu’il n’y ait pas un réservoir chez l’enfant, et que l’épidémie démarre”, Analyze Benjamin Davido.

The majorité des cas en France comme en Europe concerning toujours des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. “À ce jour, comme dans les autres pays d’Europe, ces cas sont survenus majoritairement, mais pas exclusively, chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, sans lien direct avec des personnes de retour de zone endémique. La majorité des cas rapporte des partenaires sexuales multiples”, specify Santé Publique France.

The variole du singe manifests itself notably by impressive skin rashes, responsible for pustules that shoot up over time. Even ten times in lien with the maladie in this instant repertory in France. Et un traitement déjà exists: Il s’agit du vaccin antivarioliqueeffective against the variole du singe de par la proximité des deux maladies.

Leave a Comment